Odyssée – 8 – Charybde et Scylla

Après avoir quitté l’île des Sirènes, Ulysse et ses hommes se retrouvent devant des nuages de vapeur. Ulysse doit choisir entre deux dangers – ainsi l’a dit l’enchanteresse Circé.

Le premier est une falaise verticale, où se trouve une sombre caverne. C’est l’habitation de Scylla, monstre horrible à six longs cous. Au bout de chaque cou, chaque tête s’abaisse pour manger une victime.

L’autre falaise est plus basse, mais encore plus dangereuse. Là vit la redoutable Charybde, aspirant puis vomissant les eaux trois fois par jour. Bien que Scylla doive manger six matelots pour en nourrir ses six têtes, Ulysse pense qu’il est préférable de passer de son côté plutôt que de l’autre. Il ne dit rien de Scylla à l’équipage, car il ne veut pas que ses hommes soient pris de panique et se cachent.

Ils continuent donc tout droit. Les hommes ne regardent même pas du côté de Scylla ; mais les six têtes sont projetées en avant et saisissent six des meilleurs matelots. Ils appellent Ulysse au secours, mais les longs cous jettent les hommes dans la caverne où Scylla les dévore.

Crédits :
Merci à Emilie pour son adaptation de l’Odyssée à retrouver sur http://mimiclass.eklablog.fr 
Merci à Céline Delacroix pour ses magnifiques illustrations, à retrouver sur : http://celinedelacroix.com