Odyssée – 5a – Circé l’enchanteresse

Ils continuent leur route et arrivent à l’île de Circé, déesse aux belles boucles, douée d’une magnifique voix humaine. Quand le jour se lève, Ulysse monte sur une colline et aperçoit de la fumée qui sort d’une maison.

Il dit à ses compagnons ce qu’il a vu, et leur cœur se brise de tristesse car ils se souviennent des terribles géants et du brutal Cyclope. Alors Ulysse partage ses compagnons en deux bandes. Il prend le commandement de la première, et son guerrier Euryloque de la deuxième.

La bande d’Euryloque trouve la maison de Circé. Des loups et des lions rôdent autour de la maison : ce sont des hommes que la déesse a ensorcelés. Ils ne se jettent pas sur les nouveaux venus et les accueillent comme leur maître.

Les hommes s’arrêtent car ils entendent Circé chanter de sa belle voix. Ils se mettent à l’appeler. Elle vient leur ouvrir sa porte et les invite à entrer. Seul Euryloque reste, car il a senti un piège. Elle leur donne du vin dans lequel elle a ajouté des drogues, et une fois qu’ils ont bu, elle les frappe de sa baguette pour les changer en porcs, puis les enferme dans son étable. Euryloque revient vite au bateau et prévient Ulysse. Celui-ci prend alors sa grande épée de bronze et son arc à l’épaule, et part chercher ses hommes.

Crédits :
Merci à Emilie pour son adaptation de l’Odyssée à retrouver sur http://mimiclass.eklablog.fr 
Merci à Céline Delacroix pour ses magnifiques illustrations, à retrouver sur : http://celinedelacroix.com