Odyssée – 2b – Dans l’antre du Cyclope

Ulysse veut tuer le Cyclope Polyphème avec son épée, mais il ne pourront plus s’échapper à cause du rocher qui bloque l’entrée. Le lendemain, le Cyclope remange deux hommes pour son déjeuner puis sort avec ses brebis. Ulysse a alors une idée : il prend un grand bois d’olivier qui se trouve dans la caverne, en taille un bout et le durcit au feu. Puis il cache ce pieu, et décide de l’enfoncer dans l’œil du Cyclope quand il sera endormi.

Le soir, le Cyclope revient. Il mange encore deux compagnons d’Ulysse. Ulysse lui propose du vin. Le Cyclope vide toute la jarre, puis en redemande. Il demande à Ulysse son nom, et Ulysse lui répond qu’il s’appelle « Personne ». Le Cyclope boit tellement de vin qu’il s’endort. Ulysse attrape le pieu et le fait chauffer, puis il l’enfonce avec ses compagnons dans l’œil du géant. Polyphème crie, arrache le pieu et appelle ses voisins. Les autres Cyclopes arrivent. Ils lui demandent ce qu’il se passe, et le Cyclope répond que « personne le tue ». Les voisins pensent qu’il n’y a personne et lui disent de prier Poséidon, et ils repartent. Le Cyclope, hurlant de douleur, retire la pierre de la porte et s’assoit à l’entrée de la caverne pour prendre ceux qui veulent sortir.

Crédits :
Merci à Emilie pour son adaptation de l’Odyssée à retrouver sur http://mimiclass.eklablog.fr 
Merci à Céline Delacroix pour ses magnifiques illustrations, à retrouver sur : http://celinedelacroix.com