Odyssée – 16 – Ulysse trouve un ami

Athéna part en direction du palais et Ulysse se met à monter le sentier qui conduit à l’endroit où se trouve le fidèle porcher.
Le vieux porcher Eumée est assis là. Ses chiens féroces aperçoivent Ulysse et se précipitent sur lui. Ulysse s’assoit et laisse tomber son bâton. Le porcher accourt et écarte les chiens. Il conduit l’étranger à sa cabane et le fait asseoir.

Ulysse est très heureux de cet accueil. Il l’est encore plus quand le porcher tue deux porcelets, les découpe et les fait rôtir à la broche.
« Mange, étranger, dit le porcher. Nous ne pouvons t’offrir que des cochons de lait. Les gros porcs vont aux prétendants de ma maîtresse. Je pense qu’ils ont appris qu’Ulysse, mon maître, est mort quelque part. Et cela explique peut-être pourquoi ils restent ici et gaspillent la richesse de mon maître. »
« Qui était ce riche maître ? demande Ulysse. Il est possible que je l’aie rencontré quelque part. »
« Non, vieillard, dit le porcher. Inutile de venir raconter ici que tu as vu Ulysse. Sa femme et son fils entendent dire cela depuis des années. »
« Ami, dit Ulysse, je vais faire plus que dire que je l’ai vu. Je te jure qu’il sera de retour avant la fin de ce mois et se vengera de tout ce qui s’est passé dans sa maison. »

Avec la nuit, le temps devient orageux. Eumée fait un lit pour son hôte près du feu et Ulysse se couche, armé d’un javelot et d’une épée.

Crédits :
Merci à Emilie pour son adaptation de l’Odyssée à retrouver sur http://mimiclass.eklablog.fr 
Merci à Céline Delacroix pour ses magnifiques illustrations, à retrouver sur : http://celinedelacroix.com