Odyssée – 1 – Au pays des mangeurs de Lotus

Les vents emportent Ulysse, ses douze bateaux et leurs équipages à la cité des Cicones. Là, ils pillent la ville et tuent tous les hommes. Ils n’épargnent ni les vieillards, ni les enfants, sauf le grand prêtre d’Apollon, sa femme et son fils. S’il l’épargne, c’est sûrement parce qu’il se souvient de son fils Télémaque et qu’il doit avoir son âge.

Puis, Ulysse dit à ses hommes de s’enfuir, mais ils ne l’écoutent pas. Ils préfère fêter leur victoire en buvant beaucoup de vin et en égorgeant un grand nombre de moutons. Les habitants des villes voisines arrivent et une grande bataille a lieu. Ils décident donc de quitter la ville. Zeus déchaîne alors sur les bateaux un vent furieux.

Quand ils atteignent de nouveau la terre, ils se retrouvent dans le pays des mangeurs de lotus. Ulysse envoie trois de ses compagnons en éclaireurs pour s’informer sur les habitants de l’île. Ils rencontrent les Lotophages, qui leur offrent des fleurs de Lotus. Ces fleurs, lorsqu’on les mange, font complètement oublier pourquoi les compagnons sont sur cette île. Ulysse part à la recherche de ses compagnons qui sont dans les bras de belles lotophages. Voyant qu’ils avaient tout oublié, Ulysse les traine de force jusqu’aux bateaux et les attache sous les bancs avec une corde. Il ordonne à ses autres compagnons d’embarquer en hâte car ce pays n’est autre que celui de l’oubli.

Crédits :
Merci à Emilie pour son adaptation de l’Odyssée à retrouver sur http://mimiclass.eklablog.fr
Merci à Céline Delacroix pour ses magnifiques illustrations, à retrouver sur : http://celinedelacroix.com