Momie – Niveau 2

La momification est un procédé qui vise à conserver dans le meilleur état possible le corps d’une personne décédée. Elle a été surtout utilisée dans l’Égypte antique, mais aussi chez les Incas, les Aztèques, et aussi en Asie : au Tibet, en Chine, au Japon.

Dans la religion égyptienne, c’est le dieu Anubis (représenté avec une tête de chacal) qui, pour sauver le dieu Osiris de la putréfaction, l’a entouré de bandelettes de lin. Il invente ainsi la momification.

Pour cette raison, l’un des embaumeurs porte toujours un masque à tête de chacal afin de symboliser la protection d’Anubis au chevet du mort.

La momification consiste à entourer le corps du défunt de bandelettes de lin, après l’avoir embaumé. La momie ainsi constituée est ensuite placée dans un sarcophage , lui-même déposé dans le tombeau dont la forme a varié au cours du temps. Il y a eu le mastaba, la pyramide et l’hypogée. Les Égyptiens momifiaient aussi certains animaux (en particulier les chats).

L’imaginaire populaire a ensuite inventé la légende des momies qui sortent de leur sarcophage pour se venger, ou bien le mythe de la malédiction qui toucherait toutes les personnes qui ont pillé les tombeaux.