Les 12 travaux d’Hercule – 11 – Le jardin des Hespérides

Rappelons qu’Eurysthée n’a pas tenu compte de deux travaux accomplis par Hercule; L’Hydre de Lerne et les écuries d’Augias. Il décide donc de lui rajouter deux nouvelles tâches. La première d’entre elles consiste à rapporter les pommes d’or du jardin des Hespérides. Jardin des nymphes du soleil couchant, filles d’Atlas et de Nyx. Ce jardin se trouve à l’extrême-occident du monde connu. Les fameuses pommes d’or sont un cadeau de Gaïa à Héra, dont les graines ont été plantées dans un verger sur les pentes du mont Atlas. Pour trouver la localisation du jardin, Hercule demande des renseignements à Nérée, surnommé le “vieillard de la Mer”, un dieu primitif. Un dieu aux formes changeantes. Nérée reste vague, expliquant que le jardin se trouve à l’extrême Occident, là où le soleil se couche. Profitant d’un moment d’inattention d’Hercule, il se métamorphose en serpent et disparaît entre deux pierres. Hercule entreprend donc un voyage vers l’Ouest, dans l’optique de se rapprocher de cet endroit où le soleil se couche et de trouver le Titan Atlas, le seul à même de pouvoir lui donner la localisation précise des Hespérides.

Lorsqu’il rencontre Atlas, après avoir franchi l’actuel détroit de Gibraltar, il est frappé par la grandeur du Titan, qui supporte le monde sur ses épaules. Atlas propose à Hercule un marché: il accepte de le conduire au jardin des Hespéride pour y prendre des pommes d’or si Hercule accepte en retour de le décharger de son fardeau et de porter le monde sur ses propres épaules. Le héros décharge Atlas du poids du monde et ce dernier se rend dans le verger pour y cueillir les pommes. Il revient vers Hercule et se propose d’aller lui-même donner les pommes à Eurysthée. Hercule accepte à condition qu’Atlas reprenne l’espace de quelques instantes le poids du Monde. Hercule s’enfuit alors pour donner les pommes lui-même.

Crédits :
Merci à Sam Zylberberg pour ses textes, à retrouver sur : https://jeretiens.net/les-12-travaux-dhercule-heracles/