Doc – Le lémurien

Le lémurien est un primate, cousin des singes. son nom vient des lémures (des fantômes de la mythologie romaine) en raison de leurs cris rappelant les bruits attribués aux fantômes, de leurs grands yeux réfléchissant la lumière et des habitudes nocturnes de certaines espèces. Le plus célèbre est le Lemur Catta (image ci-dessous)

Carte d’identité

  • Poids : 30 g à 9 kg
  • Longévité : 15 – 20 ans

Reproduction

Les lémuriens diurnes, qui sont les plus grands, donnent naissance à un seul petit, tandis que les lémuriens nocturnes, qui sont les plus petits, ont plusieurs bébés (de 2 à 4 selon l’espèce). Les femelles portent généralement leurs petits agrippés à leur pelage.

Alimentation

Le lémurien se nourrit généralement de plusieurs variétés de feuilles et de fruits. Toutefois, il ne mange des feuilles que lorsque les fruits se font rares. Mais pour certaines espèces, l’alimentation est plus complexe. Certaines d’entre elles se nourrissent en plus d’insectes, et d’autres sont même omnivores.

La majorité des lémuriens sont dotés d’une griffe de toilette qui est un ongle épais et long, et que l’animal utilise pour se gratter et faire sa toilette. 

le sais-tu ?

Mode de vie du Lémur catta

Le lémur catta est omnivore et suit un rythme d’activité diurne. Il se déplace dans les arbres aussi facilement que sur le sol et c’est le plus terrestre des lémuriens. Il se déplace par bonds et peut faire des sauts de plus de 10 mètres.
Il vit en groupe pouvant compter jusqu’à trente individus et dirigés par une femelle dominante.

Habitat

C’est un animal que l’on retrouve principalement sur l’île de Madagascar et qui vit particulièrement en forêts tropicales situées à l’est de l’île. Par ailleurs, il n’existe qu’à peine une poignée d’espèces que l’on retrouve dans le sud du Sahara, et une autre en Malaisie, en Indonésie et dans la zone méridionale de l’Asie.

Zoom sur… son cri

Le lémurien pousse généralement un cri sinistre, semblable aux bruits que sont censés faire les fantômes. Toutefois, allant d’une espèce à l’autre, on note des cris langoureux annonçant la période d’amour, des cris d’avertissement à la vue d’un danger ou des cris matinaux puissants pouvant s’étendre sur presque 3 kilomètres à la ronde.