Doc – Le castor

Le castor est un rongeur qui se nourrit essentiellement de branchages et de bois. Il est connu pour sa queue plate qui lui est surtout utile pour se déplacer dans l’eau, son milieu favori.

Carte d’identité

  • Famille : Castoridae
  • Taille : 75 à 90 cm
  • Poids : 15 à 38 kg
  • Longévité : de 7 à 8 ans

Reproduction

Tout commence par des jeux amoureux dans l’eau. La gestation dure de 103 à 108 jours, après quoi la femelle donne naissance de 2 à 4 petits. Le mâle et la femelle forment un couple et demeurent toute leur vie ensemble.

Alimentation

Le castor est herbivore et son régime alimentaire se compose d’écorces, de tiges, de bourgeons, de plantes aquatiques, de feuilles d’arbres et d’arbustes.

Le castor peut ronger et couper des arbres de 20cm de diamètre pour les besoins de sa hutte.

le sais-tu ?

Mode de vie

Le Castor vit en petits groupes familiaux. En moyenne, les groupes comprennent 5 à 6 castors : 1 couple d’adultes, les jeunes de l’année et ceux de l’année précédente. Pour communiquer, le Castor frappe la surface de l’eau avec sa queue (signal de danger). Il peut également émettre des grognements, des sifflements et cris aigus.

Habitat

Le castor habite dans les cours d’eau, les lacs et les étangs. Avec un savoir-faire extraordinaire, il se construit une hutte sous l’eau, dans laquelle il vit en petits groupes familiaux. Il est très adapté à la vie aquatique : son pelage est imperméable et ses yeux sont protégés par une membrane qui lui offre la possibilité de voir sous l’eau.

Zoom sur… sa queue

La queue du castor est épaisse, flexible et musclée ; elle l’aide à accomplir diverses tâches, dans l’eau et la terre ferme : elle sert de gouvernail à quatre sens et d’appui sur la terre ferme lorsqu’il s’assoit ou se dresse sur ses pattes postérieures. Elle lui sert aussi à garder l’équilibre et à le supporter lorsqu’il marche sur ses pattes postérieures en transportant dans celles de devant des matériaux de construction, comme de la boue, des pierres ou des branches. Elle sert également à signaler la présence d’un intrus et donner l’alarme en faisant un grand ‘plouf’ dans l’eau, qui peut être entendu à des centaines de mètres.