Doc – La raie manta

La raie manta (surnommée diable des mers) est la plus grande de toutes les espèces de raies. C’est un animal immense, pouvant mesurer plus de 6 mètres d’envergure. Malgré sa taille, elle se nourrit de plancton animal et de petits poissons.

Carte d’identité

  • Famille : Myliobatidé
  • Taille : 7 m
  • Poids : 2 tonnes
  • Longévité : 50 ans

Description

La raie manta se différencie des autres raies par les deux cornes (ou lobes céphaliques) à l’avant de ses yeux. Elles sont mobiles et lui permettent de diriger le plancton dont elle se nourrit vers sa bouche. Ses deux nageoires pectorales lui permettent de se propulser dans l’eau. Sa nageoire caudale (queue) ne produit pas d’électricité contrairement aux autres raies. Sa bouche est remplie de milliers de petites dents.

Alimentation

Pour se nourrir, les raies mantas ouvrent grandement leur gueule et filtrent l’eau de mer de laquelle elles récupèrent crevettes, krill, crabes et autres animaux microscopiques.

Son nom vient de son corps aplati : « manta » signifie couverture en espagnol.

le sais-tu ?

Mode de vie

La raie manta est inoffensive voire vulnérable par rapport aux humains. Les jeunes raies mantas sautent souvent hors de l’eau plusieurs fois de suite et leurs sauts peuvent atteindre 2 mètres de haut. Les adultes quant à eux ne sortent qu’à moitié. Cela pourrait leur permettre de se débarrasser des parasites.

Habitat

Les raies mantas sont présentes dans l’Océan Pacifique, l’Océan Atlantique et le bassin Indo-Pacifique.
À cause de leur grande taille, on n’en retrouve pas beaucoup en captivité. Seuls quelques aquariums dans le monde sont assez grands pour les accueillir.

Zoom sur… ses branchies

Les raies mantas doivent nager en permanence pour faire circuler l’eau dans leurs branchies, sans quoi elles ne peuvent survivre. Leurs branchies se situent sur son ventre.