Doc – La coccinelle

La coccinelle est aussi appelée bête à bon dieu. Ses élytres rouges du plus bel effet plaisent aux enfants et son rôle de prédateur dans les plantations fait d’elle la favorite du jardin.

Carte d’identité

  • Famille : Coccinellidae
  • Taille : 1 mm à 15mm
  • Poids : moins d’1 gramme
  • Longévité : 1 an
  • Couleur : souvent rouge, mais pas toujours

Reproduction

Au printemps, le mâle et la femelle s’accouplent. La femelle pond de 50 à 400 œufs sur une feuille envahie de pucerons, ainsi lors de l’éclosion, les larves ont un repas à disposition. Elles peuvent dévorer 9000 pucerons pendant les 3 semaines de leur transformation.

Alimentation

La coccinelle fait partie des insectes utilisés par l’homme comme insecticide naturel puisqu’elle se régale des pucerons, qui sans elle ravageraient les plantations.

Pour se défendre, la coccinelle secrète sur ses pattes un produit très amer qui sent très mauvais.

le sais-tu ?

Mode de vie

La coccinelle passe sa vie sur les plantes à la recherche de nourriture. Elle est capable de voler : pour cela, elle ouvre ses élytres rouges et déploie ses ailes transparentes qui se trouvent juste en dessous.

Habitat

La coccinelle vit dans les jardins et dans les champs. Pendant la saison chaude, la coccinelle vit sur les arbres, les arbustes et les herbes. C’est là qu’elle prend sa nourriture et accumule des réserves. A la saison froide, elle se cache sous les pierres, sous les écorces ou dans la mousse. Son corps se met alors en « diapause », c’est à dire qu’il fonctionne au minimum et arrête son développement jusqu’au premières chaleurs. On retrouve la coccinelle sur tous les continents tant qu’il y a de la végétation de la nourriture.

Zoom sur… ses taches.

Les tâches de la coccinelle n’indiquent pas du tout son âge. Ce sont uniquement les espèces de coccinelles qui sont différentes en nombre de tâches et en couleur.