Pressez la touche entrer pour rechercher, echap pour reprendre la navigation

Clovis – Niveau 2

Petit fils de Mérovée, Clovis nait vers 466. A la mort de son père, Il devient chef d’une tribu de Francs, les Saliens. En usant de la diplomatie, mais aussi d’assassinats, il parvient à s’imposer aux autres chefs francs pour créer un royaume franc plus grand et plus puissant.

Clovis s’impose aux Francs et conquiert le nord de la Gaule

À partir de là, Clovis commence l’agrandissement du royaume franc. Il faut dire qu’avec la chute de l’Empire romain et les invasions barbares, la Gaule est alors partagée entre différents peuples indépendants : les Wisigoths, les Burgondes, les Bretons…

En 486, Clovis bat Syagrius, chef du Domaine gallo-romain, un territoire situé au nord de la Loire. Clovis s’empare de la capitale Soissons. C’est à ce moment qu’a lieu la célèbre histoire du vase de Soissons.

L’histoire raconte qu’un guerrier casse un vase avec sa hache alors que Clovis voulait le rendre à l’évêque de l’église d’où venait le vase. Clovis ne dit rien, mais a de la mémoire. Un an plus tard, Clovis tue ce guerrier avec sa hache et dit «Ainsi as-tu fait au vase de Soissons».

Légende du vase de soissons

Il devient alors le maître de la Gaule jusqu’à la Loire. Mais il se heurte alors au puissant royaume des Wisigoths qui occupe l’Aquitaine, c’est-à-dire le centre et l’ouest de la Gaule. En 493, il épouse Clotilde, fille du roi des Burgondes, qui est de religion chrétienne.

Le baptême de Clovis

Influencé par les croyances de sa femme, Clovis se convertit au christianisme. Il gagne ainsi l’appui du clergé catholique très influent auprès de la population gallo-romaine. Ce clergé va soutenir Clovis dans sa lutte contre les autres rois installés en Gaule : le roi Wisigoth, le roi Ostrogoth et le roi des Burgondes.

Cela lui permet d’étendre plus facilement son royaume face aux Burgondes et aux Wisigoths. La capitale de la Gaule devient Paris.

À la mort de Clovis, en 511, le royaume franc est partagé entre ses fils : Clotaire Ier, Thierry Ier, Childebert Ier et Clodomir. Malheureusement, ils vont se faire la guerre pour récupérer une plus grande part de territoire. C’est le début des tracas pour la dynastie des Mérovingiens en France (les descendants de Mérovée, dont Clovis était le premier représentant).

Contenu disponible sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0  source : fr.vikidia.org