Pressez la touche entrer pour rechercher, echap pour reprendre la navigation

Charles de Gaulle

Charles de Gaulle est né le 22 novembre 1890 à Lille et mort le 9 novembre 1970 à Colombey-les-Deux-Églises. C’est un général de l’armée et un homme politique. Il a été le président de la république française de 1959 à 1969.

Il est aussi célèbre pour avoir été le chef de la résistance.

Chef de la résistance

En juin 1940, l’Allemagne Nazie envahit la France et occupe la moitié du pays. Le gouvernement français s’apprête à signer un armistice : un accord pour mettre fin au combat avec Hitler.

Pour De Gaulle, pas question de se rendre. Il part en Angleterre, à Londres et dans un discours prononcé à la radio anglaise BBC, il demande aux Français de continuer le combat et appelle les soldats et ingénieurs qui veulent s’engager à ses côtés, à le rejoindre pour organiser la résistance.

C’est l’appel du 18 juin 1940 qui est resté célèbre, même s’il sera suivi de nombreux autres.

« Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas »

Extrait de l’appel du 18 juin 1940
Charles de Gaulle au micro de la BBC à Londres.

Tous les jours sur la BBC, De Gaulle et les résistants font passer des messages d’espoir, mais aussi des messages codés aux résistants restés en France, par exemple pour saboter l’ennemi. De Gaulle devient le chef de la France libre, un groupe de résistants qui se bat pendant toute la guerre contre l’Allemagne Nazie, et contre le nouveau chef de l’état français : le maréchal Pétain, qui collabore avec Hitler.

En aout 1944, les Allemands sont en train de perdre la guerre. De Gaulle revient en France où le peuple l’accueille comme un héros. De Gaulle deviendra le premier président de la 5ème République qu’il aura lui-même fondée en 1959.

Puis président

Sous sa présidence la France accorde l’indépendance à ses colonies africaines. Elle mène une politique qui est souvent très critique à l’égard des États-Unis. La France soutient la modernisation de l’économie par l’aménagement du territoire ou par l’appel à l’immigration pour faire face au manque de main-d’œuvre. Charles de Gaulle est réélu président en 1965, mais en mai 1968, une grande partie de la jeunesse et du monde salarié conteste la politique menée et met de Gaulle en grandes difficultés. Il perd un référendum en 1969 puis démissionne aussitôt.

source : fr.vikidia.org