Banshee – Niveau 3

Une banshee, banshie ou bean sí est une créature féminine surnaturelle de la mythologie celtique irlandaise, considérée comme une magicienne ou une messagère de l’Autre monde. La banshee prend tout d’abord l’apparence d’une jeune fille en pleurs pour attirer ses victimes. Quand une personne est suffisamment proche d’elle, la banshee envoûte la personne et fait en sorte qu’elle la suive ; la banshee reprend ensuite sa véritable apparence, celle d’une jeune femme aux cheveux blancs ou gris, avec de profonds yeux gris. La banshee a un cri très aigu, ce cri mélange diverses plaintes humaines et animales, c’est ce qui le rend très dangereux pour l’oreille humaine. La banshee crie très souvent quand quelqu’un est sur le point de mourir.

Messagère de mort

Une caractéristique majeure du folklore de la banshee est son lien avec l’annonce ou le présage de mort. Dans les traditions et récits médiévaux, la manifestation de la banshee était liée aux aspects guerriers, avec l’annonce des morts durant les batailles sanglantes et la symbolique du passage vers l’Autre Monde. À l’époque moderne, dans le contexte d’une société paisible, la banshee annonce généralement les morts (de cause naturelle) au sein d’une famille ou d’une maison. L’origine principale des légendes de Banshee, en tant que messagère de mort, est la figure et le rôle de déesses mythologiques celtiques irlandaises

Selon la tradition, la banshee annonce parfois la mort par des pleurs, des gémissements ou des lamentations ; ou plus exactement des « mélopées funèbres ». Par ce comportement, elle est ainsi dénommée en irlandais « femme pleureuse ». Ces « mélopées funèbres » font directement référence à l’ancienne pratique gaélique des pleureuses ; des femmes qui improvisaient des lamentations vocales durant les processions funèbres et les enterrements, afin de rendre hommage au mort et à sa famille.