Pressez la touche entrer pour rechercher, echap pour reprendre la navigation

Adolf Hitler

Adolf Hitler était un homme politique allemand, né le 20 avril 1889 à Braunau am Inn (anciennement en Autriche-Hongrie, actuellement en Autriche) et mort le 30 avril 1945 à Berlin (Allemagne).

De 1933 à 1945, en tant que Führer (chef ou guide) du peuple allemand, il a dirigé l’Allemagne, dans une dictature, le IIIe Reich, dont il est le maître absolu.

Appliquant les idées qu’il a exposées en 1924 dans son livre Mein Kampf (Mon combat), il fait de l’Allemagne une didacture avec le parti politique Nazi.

Dans le cadre de ce régime autoritaire, plusieurs groupes policiers sont créés : il contrôle la population et élimine tous les opposants au nazisme. D’abord les communistes, puis les minorités désignées comme à éliminer pour des raisons racistes, comme les Roms et les Juifs. Hitler commet un véritable génocide envers ces populations.

Considérant les Allemands comme supérieurs, Hitler veut leur donner « l’espace vital » qu’il considère nécessaire à leurs besoins. Pour cela, il se lance dans des conquêtes envahissant l’Autriche, puis une partie de la Pologne. Cela va déclencher, par le jeu des alliances, la Seconde Guerre mondiale. La guerre menée par l’Allemagne nazie contre le reste de l’Europe (d’abord la Pologne, la France et l’Angleterre essentiellement, puis l’URSS et les États-Unis) est le conflit qui fait le plus grand nombre de victimes dans l’histoire de l’humanité. Il s’étend aussi dans le monde asiatique (la Chine et le Japon notamment sont en guerre, et ce dernier pays est l’allié du régime d’Hitler).

À partir de 1944, le régime nazi commence à perdre ses conquêtes face aux Alliés en Europe de l’Ouest, et aux troupes de l’armée rouge (URSS). L’Allemagne s’effondre et Hitler meurt retranché dans un bunker le 30 avril 1945.

Aujourd’hui, Hitler est considéré comme l’incarnation du mal absolu.

Contenu disponible sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0  source : fr.vikidia.org